Luttes au Sénégal contre l’accaparement des terres

Publié le :

Le mardi 10 mars à 12h, rendez-vous avec notre café actualité mensuel...
La moitié de l’humanité est encore rurale. Et dans toutes les régions du globe, c’est par millions que des producteurs perdent l’accès à la terre et aux ressources naturelles. Sur les 850 millions de personnes qui souffrent de la faim, les deux tiers sont des paysans. Le droit à la terre est un enjeu majeur.

Comment permettre aux paysans africains de vivre décemment de leur culture ? C’est le combat de l’ONG Enda ProNat, depuis près de 30 ans, au Sénégal et dans la sous-région. Développer l’agro-écologie et l’agroforesterie est une priorité, mais comment faire face au phénomène grandissant de l’accaparement des terres ?

en compagnie de Mariam SOW, coordinatrice des ONG sénégalaises Enda Tiers Mondes et Enda ProNat (Dakar, Sénégal), et de Patrick d’Aquino du CIRAD (Département Environnements et Sociétés).

Entrée libre - dégustation de café issu du commerce équitable.

Espace Martin Luther King (salle n°1) - 27 bd Louis Blanc - Montpellier (arrêt tram Corum ou Louis Blanc)

PDF - 227.1 ko

Téléchargez la sélection bibliographique "L’accaparement des terres : une menace pour l’agriculture paysanne" (ouvrages, articles en ligne, sites) :

NOS café-actualité MENSUELS

AgendaTous les événements