Projection-débat "Dis leur que j’existe - Une histoire sahraouie"

Publié le :

Francophonissimo et le CDTM34 vous donnent rendez-vous au CINEMA UTOPIA * de Montpellier en présence de Cécile Courrèges, productrice du film, le JEUDI 9 MARS À 20 HEURES.

DIS-LEUR QUE J’EXISTE - UNE HISTOIRE SAHRAOUIE

Un film de Manue Mosset - France 2016 - 1h - VOSTF

Dis leur que j’existe trace le portrait de Naâma Asfari, juriste et militant indépendantiste sahraoui, condamné à 30 ans de prison par le Maroc ; et de sa femme, Claude Mangin, qui de visite carcérale, en réunion diplomatique, de plaintes déposées pour torture, en manifestation de soutien, continue de mobiliser et de sensibiliser à la situation du Sahara Occidental, et au sort de son mari, dans l’espoir d’une libération ou au moins d’un nouveau procès juste et équitable. Son arrestation et jugement ont été dénoncés par de nombreuses ONG (Human right Watch, Amnesty) et une plainte internationale visant le Maroc a été déposée et jugée recevable par le comité contre la torture à Genève.
Construit autour des démarches incessantes de Claude pour que justice soit rendue, le film se nourrit des témoignages de proches de Naâma et de personnes ayant assisté à son procès.
Mais surtout, Dis leur que j’existe parvient à faire vivre Naâma à l’image, grâce au recours à l’animation, et à la performance d’un comédien qui interprète des textes écrits par Naâma depuis sa prison au Maroc.

Le Sahara Occidental est une ancienne colonie espagnole, en conflit avec le Maroc depuis 1975, et considérée encore comme un « territoire non autonome » par l’ONU. La République Arabe Sahraouie Démocratique (RASD), état du peuple Sahraoui proclamé en 1976, est reconnue par 83 pays. Aucun pays au monde ne reconnait la souveraineté du Royaume Marocain sur ce territoire, pourtant occupé depuis plus de 40 ans.
165 000 réfugiés sahraouis vivent dans des campements à Tindouf, dans le désert Algérien. Un mur miné de 2700 km, construit par le Maroc afin de protéger la région économiquement la plus utile (phosphate et poissons), coupe le territoire sahraoui en deux, laissant, à l’Est, une fine bande de désert, administrée par le Front Polisario, mouvement de libération créé en 1973. Les Sahraouis continuent à lutter pacifiquement pour leurs droits.

en savoir plus

*Cinéma Utopia
5, avenue du Dr Pezet -34090 Montpellier
Tram 1 / arrêt St-Eloi
Bus 22, La Ronde et la Navette, arrêt St Eloi

PDF - 595.2 ko
Télécharger la sélection documentaire "Sahara occidental - un peuple oublié"

NOS café-actualité MENSUELS

AgendaTous les événements

novembre 2017 :

Rien pour ce mois

octobre 2017 | décembre 2017